Contactez-nous

Chômage des professionnels de l'immobilier

Protection de vos revenus en cas de perte d'activité

Objectifs

Faire face au risque réel de perte d'emploi du chef d'entreprise, bénéficier d'une indemnisation et de garanties essentielles pour démarrer un nouveau projet professionnel.

Pour qui ?

Tous les dirigeants dont le revenu n'est pas soumis aux cotisations de Pôle Emploi : PDG, DG, gérants salariés, gérants non salariés, créateurs d'entreprise, commerçants, artisans, entrepreneurs individuels, travailleurs non salariés ...

La garantie

Plan d'indemnisation chômage complété d'un capital de reconversion pour le même montant qu'une cotisation ASSEDIC

La solution GSC couvre tous les cas de perte involontaire d'emploi à la suite d'une cessation d'activité sous contrainte économique, d'une révocation ou du non-renouvellement d'un mandat.

Notre expertise

Notre parfaite connaissance du système GSC (Garantie Sociale des Chefs d'entreprise) nous permet d'adapter au mieux cette garantie à vos besoins.
Par exemple, saviez-vous que pour les mandataires salariés, les cotisations sont déductibles des charges de l'entreprise (art.82 du CGI)?

Bon à savoir

Des accès facilités pour les créateurs ou repreneurs d'entreprise depuis 2005, entre autres, aucune obligation de revenu minimal.

Pour aller plus loin

Le site chefdentreprise.com mentionne qu’au moins 48 000 femmes et hommes-chefs d’entreprises sont mis à la porte en 2019. Ce chiffre en dit long sur la nécessité de préserver les revenus et la capacité d’entreprendre du dirigeant avec une assurance. Comment les dirigeants peuvent-ils en arriver là ? Comment peuvent-ils faire face à cette situation ?

Le chef d’entreprise s’expose à quel risque ?

Les dirigeants d’une société s’exposent à une perte d’emploi involontaire. Ils peuvent être remerciés suite à :

  • une fusion, une absorption ou une restructuration de la société ;
  • un renouvellement de leur mandat ;
  • une défaillance de l’entreprise ;
  • une procédure de sauvegarde, un redressement ou une liquidation judiciaire.

Contrairement aux salariés, ils sont privés des allocations assurance chômage. Alors, la majorité se retrouve sans emploi et sans indemnisation.

Pour faire face au risque réel de perte de travail, vous devez vous protéger en souscrivant une assurance chômage perte d’emploi. Elle vous permet de bénéficier de garanties essentielles pour démarrer un nouveau projet professionnel.

Qu’est-ce que l’assurance chômage du dirigeant ?

Cette assurance est la solution pour les dirigeants qui ne peuvent accéder aux indemnités Pôle emploi. Elle permet non seulement de sécuriser les revenus et la carrière professionnelle de la personne en cas de perte d’emploi, mais aussi de protéger sa famille. De plus, depuis 2005, les créateurs et les repreneurs d’entreprise accèdent facilement à cette assurance perte d’emploi chômage.

Nous proposons un contrat d’assurance chômage du dirigeant adapté au mieux à vos besoins. Nos experts connaissent parfaitement le système GSC ou Garantie sociale des Chefs d’entreprise. Ils porteront à votre connaissance, par exemple, que les cotisations sont déductibles des charges de l’entreprise, pour les mandataires salariés.

Qui peut adhérer à cette couverture  ?

L’assurance chômage perte d’emploi concerne les dirigeants, les associés, les mandataires sociaux, les TNS et les professions libérales. Appelée aussi garantie sociale des chefs d’entreprise, cette offre s’adresse à tous les dirigeants ayant un revenu non soumis aux cotisations de Pôle emploi. En pratique, ils n’ont pas de contrat de travail validé par le Pôle Emploi.

Ce sont :

  • les gérants salariés, les gérants non-salariés, le Gérant d’EURL, d’EARL, de SARL, de SELARL, de SNC ;
  • le Directeur général, le chef d’entreprise, le Dirigeant de SA, de SAS, de SARL ;
  • les créateurs d’entreprise, l’entrepreneur individuel ;
  • les commerçants, les artisans, les travailleurs non-salariés.

Quelles sont les garanties de la GSC ?

La solution GSC couvre tous les cas de perte involontaire d’emploi, à la suite d’une cessation d’activité, sous contrainte économique ou autres raisons. Ce plan d’indemnisation chômage est complété d’un capital de reconversion au même montant d’une cotisation ASSEDIC.

Avec cette assurance privée, le dirigeant aura de revenus compensatoires. Elle vient compenser votre inéligibilité à l’allocation chômage. Vous pourrez retrouver comme prestation :

  • une récompense indexée sur le revenu : le bénéficiaire peut fixer sa palette de garanties selon les situations ;
  • une durée d’indemnisation correcte : elle peut varier selon la hauteur d’indemnisation souhaitée par l’assuré ;
  • une garantie unique pour les mandataires sociaux ;
  • de garanties forfaitaires pendant la création d’entreprises.

Puisque ces contrats sont éligibles au dispositif mis en place par la loi Madelin, la déduction des cotisations versées de son revenu imposable est possible.

Fotolia_137196010_S_0