Contactez-nous

Retraite complémentaire des professionnels de l'immobillier

Evolution de la législation : Loi Madelin et Loi Pacte

Objectifs

Préserver votre niveau de revenus et celui de votre famille au moment de la retraite.

Pour qui ?

le chef d'entreprise et les mandataires sociaux.

La garantie

Vous avez la possibilité de mettre en place un régime de retraite supplémentaire à cotisations ou à prestations définies. Votre conseiller réalisera avec vous le diagnostic de votre retraite afin de vous proposer l’épargne retraite qui vous correspond.

Notre expertise

Nous bâtissons des solutions pour répondre à toutes vos attentes. Nous prenons le temps nécessaire pour étudier et prendre en compte les besoins et les spécificités de votre entreprise pour vous offrir ensuite une proposition optimisée combinant plusieurs solutions.

Bon à savoir

Nous vous proposons des garanties qui prennent en compte les aléas de la vie :

  • Garantie Exonération : en cas d'incapacité de travail ou d'invalidité, nous nous substituons aux payeurs de prime pour effectuer les cotisations régulières jusqu'au retour en activité.
  • Garantie Rente de conjoint : en cas de décès du salarié avant la retraite, le conjoint ou le bénéficiaire désigné reçoit immédiatement un revenu à vie.
  • Garantie Réversion : au moment du décès pendant la retraite, le conjoint survivant reçoit une rente viagère immédiate égale à 60% ou 100% de la retraite prévue.
Pour aller plus loin

Retraite complémentaire Madelin et Loi Pacte

Pour que votre retraite soit la meilleure de votre vie de chaque personne. C’est une période destinée au repos. Cependant, pour les travailleurs non-salariés, cette période demeure incertaine. Si vous êtes un travailleur indépendant, la meilleure manière d’assurer votre retraite sera de souscrire à une retraite complémentaire proposée par Paris Tronchet Assurances.

Le contrat Madelin : retraite complémentaire

Établi en 1994, le contrat de retraite Madelin a pour but de permettre aux travailleurs non-salariés, notamment les travailleurs indépendants, de recevoir régulièrement une somme garantissant leur retraite en complément des retraites obligatoires. Le contrat de retraite Madelin implique une cotisation versée tous les mois, restituée ensuite sous forme de rente à la retraite du travailleur.

Le plus grand avantage du contrat Madelin repose sur sa fiscalité. Effectivement, tout travailleur aux revenus irréguliers ayant souscrit à ce contrat de retraite complémentaire bénéficie, sur chaque versement, d’exonérations fiscales.

Les différentes sortes de contrat de retraite issu de la loi Madelin

Il existe trois catégories de contrat de retraite Madelin, notamment le contrat mono-support, le contrat multi-support et le contrat en points.

Le contrat de retraite Madelin mono-support

Ce type de contrat demande un investissement régulier sur un fond en euros. Épargné pour la retraite, cet investissement est entièrement sécurisé par votre assureur. En ce qui concerne la rémunération de l’épargne pour la retraite Madelin mono-support, elle est de 2,5 à 3,5 % par année.

Le contrat de retraite Madelin multi-support

L’investissement pour ce deuxième type de contrat peut être réparti sur différents fonds, notamment fonds euros, actions ou unités de compte. Cependant, pour un contrat multi-support, le capital investi, tout comme les plus-values des unités de comptes, ne sont pas garantis. Sur le long terme, investir sur un contrat Madelin multi-support peut vous faire gagner énormément d’argent pour votre retraite. Pour cela, il est essentiel de suivre les fluctuations des marchés financiers.

Le contrat de retraite Madelin en points

Dans le cas de ce type de contrat, les versements sont directement transformés en points retraite. Au terme du contrat, ces derniers sont reversés à l’assuré sous forme de rente. À noter que sa valeur dépend entièrement de celle des cotisations versées. Quant à la rémunération de l’épargne, elle se définit par l’augmentation de la valeur de service du point de retraite.

Loi pacte : un nouveau plan d’épargne retraite

La loi Pacte de 2019 a mis en place le plan d’épargne retraite (PER). C’est un dispositif qui a pour but de permettre aux travailleurs non-salariés d’épargner une somme destinée à combler leur retraite. Cette somme est généralement bloquée jusqu’à ce que l’assuré soit en retraite.

D’une manière générale, la retraite complémentaire issue de la loi Pacte est un programme de substitution à la retraite Madelin. En effet, à partir de 1er octobre 2020, cette dernière prendra fin.

Comparé au complément de retraite proposé par la loi Madelin, celui de la loi pacte présente quelques avantages :

  • possibilité de débloquer l’épargne avant que l’assuré prenne sa retraite (uniquement si la somme est utilisée pour l’achat de sa résidence principale) ;
  • taux garanti à 0 % ;
  • rente définie selon la table de mortalité au moment de la signature du contrat d’assurance ;
  • aucune limite de versement minimum annuel.
Fotolia_137196010_S_0