Contactez-nous

Bien choisir vos Assurances Professionnelles !

Le choix d’une assurance professionnelle est une démarche qui peut avoir des répercussions importantes sur la vie de l’entreprise et le maintien de son activité. Si certaines professions obligent à assurance spécifique en fonction de la nature de leur activité (microentreprise, BTP, exploitants agricoles, ou certaines professions libérales) d’autres disposent de plus de liberté sur la question. Pourtant, la souscription d’une assurance professionnelle est recommandée, même si le nombre et la diversité des assurances ne facilitent pas la tâche des dirigeants et des créateurs d’entreprise.

Pour trouver un contrat d’assurance professionnel adapté à l’entreprise, le dirigeant devra tenir compte de plusieurs critères, le plus important d’entre eux étant l’évaluation des risques et des répercussions financières induites. Mais pas que …

En confiant vos assurances professionnelles à un courtier, l’entreprise gagnera du temps dans sa recherche. Le métier du courtier est en effet de trouver le meilleure solution pour couvrir les risques au meilleur prix ! Inutile alors de demander des devis auprès de plusieurs compagnies d’assurance. De plus, son expertise vous permet d’obtenir un conseil éclairé sur vos tous vos projets.

Nous allons faire ici le point sur les principales assurances professionnelles nécessaires ainsi que sur les critères à prendre en considération pour choisir une assurance adaptée à sa situation.

Pourquoi souscrire une assurance professionnelle ?

Quelle que soit sa taille ou son activité, aucune entreprise n’est à l’abri d’un risque professionnel. Il est alors nécessaire de souscrire les assurances professionnelles (locaux, multi risque, RC pro, flotte et véhicules, cybersécurité, transport de marchandise …) qui permettront de couvrir l’ensemble des risques qui ne pourront être financièrement supportés par l’entreprise. Cette démarche fait partie des actes de bonne gestion permettant d’assurer la pérennité de l’activité en couvrant les dommages que l’entreprise pourrait causer aux tiers ainsi que ceux qu’elle pourrait subir.

Quels critères faut-il prendre en compte pour choisir son assurance professionnelle ?

La diversité et la spécificité de chaque entreprise nécessite d’adapter les assurances aux contraintes et aux besoins de chacune mais aussi aux risques auxquels elles doivent faire face. C’est pour cette raison, qu’il existe peu de contrats d’assurances professionnelles génériques et nous préconisons des contrats spécifiques en fonction du domaine d’activité de l’entreprise.

Même les sociétés de conseil peuvent avoir des risques importants liés à leur activité. Un conseiller informatique peut par exemple endommager le système informatique d’un de ses clients.

Prenons un autre exemple : les entreprises du BTP. Distinguons les assurances obligatoires qui sont au nombre de 3 (garantie de bon fonctionnement, garantie de parfait achèvement et responsabilité civile décennale) des assurances facultatives qui concernent tous les dommages qui pourraient subvenir avant, pendant et après les travaux pour des dommages causés aux tiers, aux biens immobiliers du voisinage, aux objets confiés à l’entreprise ainsi qu’aux dommages subis avant réception des travaux ou des erreurs commises …

Pour résumer, citons les grands types d’assurances professionnelles :

Au-delà de ces couvertures pour l’entreprise et son activité, il existe également des assurances pour couvrir les dirigeants (Assurances homme-clé, Chômage du dirigeant, Complémentaire santé et mutuelle du dirigeant, Contrat de Prévoyance pour les dirigeants et TNS, Placement – Fiscalité – Assurance-vie) et des assurances pour couvrir les salariés (Déplacements professionnels, Epargne salariale – Intéressement – Participation, Indemnités fin de carrière et licenciement, Mutuelle santé collective, Prévoyance, Retraite complémentaire – Loi Pacte).

Quels critères faut-il prendre en compte pour son assurance professionnelle ?

Pour trouver le meilleur contrat d’assurance professionnelle, quelques points essentiels sont à vérifier.

/ L’agent, le courtier, la compagnie d’assurance

Bien souvent, en ce qui concerne les assurances professionnelles, les compagnies les mieux placées sont spécialisées par secteur d’activité dont elles connaissent les spécificités et caractéristiques. L’agent ou le courtier vous accompagneront pour trouver les meilleurs solutions au moindre coût, sans négliger les garanties. Leurs conseils sont précieux et leur expertise sur votre secteur, essentielle.

/ Les garanties comprises dans le contrat

Même si cette tâche est fastidieuse, il est nécessaire de lire attentivement l’ensemble des éléments du contrat (proposition, conditions générales de vente, …) et de comparer. Certaines propositions semblant financièrement intéressantes excluent ou mettent en option certains dommages immatériels non consécutifs, même si leur couverture est une garantie essentielle.

/ L’étendue des activités couvertes

Cela parait basique, mais il est important de vérifier que les activités couvertes correspondent à l’activité réelle de l’entreprise et que toutes les activités sont comprises. De trop nombreux dirigeants se fient à leur code APE or celui est imprécis et est souvent mal attribué…

/ L’étendue géographique des garanties

Il faut s’assurer de l’étendue géographique du contrat, notamment si certaines prestation ou ventes de produits sont réalisées à l’étranger. Certains pays comme les USA ou le Canada justifient d’une augmentation sensible de la prime. Il faut aussi penser à préciser où sont situés les établissements de la société notamment lorsqu’ils sont à l’étranger.

/ Les plafonds de garanties

La majorité des contrats comprennent des plafonds de garanties qui limitent le montant des dédommagements pris en charge par les assureurs. Les plafonds diffèrent en fonction du type de sous-garantie, ils respectent aussi un plafond global par période.

/ Les franchises

La franchise correspond au montant qui restera à la charge de l’entreprise lors d’un remboursement de sinistre. Elle peut être un montant fixe ou un pourcentage du montant total du sinistre avec un seuil minimum et maximum.

Combien coûte une assurance professionnelle ?

Généralement, une proposition de contrat avec un tarif ne pourra vous être transmise qu’après une phase de collecte d’informations. C’est essentiel pour que la couverture soit la mieux adaptée aux spécificités et besoins de l’entreprise. Il n’est alors pas rare de voir que deux entreprises du même secteur ne paieront pas forcément le même prix pour leur assurance professionnelle. En effet, celui-ci varie en fonction de la structure du chiffre d’affaires de la société, de son statut, de sa taille, sa localisation géographique … Une microentreprise qui exerce une activité maîtrisée sur le territoire français bénéficiera de tarifs plus abordables qu’une PME à l’activité diversifiée travaillant avec et pour des partenaires diversifiés.

Par ailleurs, le tarif de l’assurance dépend directement du niveau et du nombre de garanties prévues dans le contrat. Plus les garanties sont importantes et les risques prévus, plus la prime d’assurance sera élevée.

Les assurances professionnelles couvrent différentes natures de risques. C’est d’ailleurs à partir des risques couverts que sont différenciés les types d’assurances professionnelles. Ainsi, certaines assurances vont couvrir les risques auxquels l’entreprise s’expose (par exemple les assurances multirisques professionnelles), d’autres vont couvrir les risques portant sur les personnes (santé, inactivité, homme clé, …). Nous y reviendrons dans un prochain article.

Laisser un commentaire